Musique Mon 1er morceau électro

L’histoire commence d’une manière détournée : j’ai appris qu’un joueur mettant des vidéos de son mmo préféré sur Youtube, comme moi, a vu sa chaine Youtube fermée pour violation de droits d’auteur, concernant les musiques qu’il utilisait (musiques non libres de droit et utilisées sans autorisation). Personnellement je devais être à l’abri de ça, car j’utilise les musiques gratuites proposées par Youtube. Sauf pour une de mes vidéos, où j’avais mis pour rire une musique de film rappelant une pub célèbre.
En farfouillant sur le net, j’ai trouvé que l’artiste que je préférais pour illustrer mes vidéos n’était en fait pas un artiste, mais un logiciel… quand je croyais utiliser des musiques du même artiste, en fait j’utilisais différentes créations de différents utilisateurs de ce logiciel. Le comble est qu’il est présenté comme “utilisable même par les personnes n’ayant aucune connaissance musicale !” (un peu vexant donc ;). Et le must, c’est que j’ai appris que je n’avais pas le droit au partage des revenus (petit revenu donné par Youtube dès que quelqu’un regarde une de vos vidéos) car les revenus de mes vidéos étaient en fait déjà partagés avec les utilisateurs de ce logiciel… Donc si on résume :
– on a pas le droit d’utiliser des musiques sous droit d’auteur sous Youtube
– pour palier au manque de musique possible, Youtube propose un service qui fourni des musiques
– mais si on l’utilise, on ne pourra pas générer de revenus avec ses vidéos, et en plus on fournit un revenu à d’autres personnes… Bref, comme souvent dans le cas des droits d’auteur, on se sent un peu couillonné si on veut respecter la loi !

Bref, découvrant ça, et sachant que la plupart des musiques que je mets sur mes vidéos sont électroniques, je me suis dit : si c’est ça, moi aussi je peux créer mes musiques ! Taz m’a alors trouvé un logiciel sympa sous Linux : lmms, pour Linux Multi Media Studio. On s’est bien amusés à tatonner et à essayer différents samples.
J’ai par contre découvert avec dépit que la version Fedora (sous Linux, donc), ne contient que 1/10e des sons présents sur la version Windows… Un paradoxe pour un logiciel qui a le mot “Linux” dans son nom !
Je suis donc en train de travailler sur un morceau sur la version Windows. C’est très long de trouver les bons arrangements ! Mais j’ai déjà créé mon 1er morceau, sous la version Linux (avec moins d’instruments possibles donc). Voici le résultat ci-dessous : je dois encore travailler les enchainements je pense. C’est donc inspiré d’un morceau d’Ennio Morricone, je vous laisse retrouver lequel :p

Comments are closed.