nature

nature/Une brosse à dents en bois made in France

Depuis 2016, après avoir appris les quantités astronomiques de pollution plastique, surtout dans les océans, générées par nos brosses à dents, j'étais passée à la brosse à dents en bambou (cf mon post "Passer du jetable au durable"). A vrai dire, toute la famille y était passée, et sans trop de souci, on s'y habitue vite. Il y a un petit côté ludique, en plus, au fait que le manche soit en bois : on peut les décorer pour distinguer les brosses à dents des uns et des autres, et certains modèles sont fournis avec des jolis petits motifs gravés sur le bois, pour différencier la brosse de chacun. En fin de vie, on peut réutiliser le bois pour divers bricolages, ou bien le composter sans souci. Bref, que du bonheur !

Mais il restait un (gros) bémol dans cette démarche écologique : même en passant par des marques françaises (et assez chères!) je n'avais trouvé que des brosses à dents "conçues en France", mais fabriquées... on ne sait où, vu que la provenance n'était pas indiquée. Au mieux, il y avait des mentions parlant d'Asie... Ce qui veut souvent dire : fait en Chine, avec du bambou extrait en Chine, dans des conditions environnementales voire sociales douteuses...

Lire la suite

07 octobre 2019 Aucun commentaire

nature/Pourquoi il ne faut pas baisser les bras

Quand j'entends que l'humanité n'a jamais autant consommé de charbon, que nous enchaînons les "année la plus chaude jamais enregistrée",  que je vois les files de gens seuls dans leur SUV le matin, qui me polluent le nez et émettent des tonnes de CO2 tout en s'en fichant, parfois, j'ai envie de baisser les bras. Je me dis que l'humanité a sans doute déjà perdu le combat contre le réchauffement climatique. Dans ces conditions, est-ce que tenter de réduire ses déchets et son empreinte carbone au quotidien a encore un sens, individuellement ? Alors qu'on laisse les industriels déverser littéralement des tonnes de poison dans les airs, la terre et les eaux ? Je pense que la réponse est encore oui.

Lire la suite

19 février 2019 2 commentaires