Nature Petit bilan 2017

En ce début d’année, c’est le moment idéal pour faire un petit bilan.
2017 fut pour moi une année placée sous le signe de la réduction des déchets !

Et je n’ai pas à rougir de mon bilan, pour un commencement, je trouve. C’est parti pour un petit tour des changements mis en place !

Dans la cuisine

– J’ai tenté de remplacer mes filtres à café par un filtre permanent : mais hélas, le café arrivait à passer à travers, ce n’était donc pas un succès. Mais ma machine ayant fini par lâcher, je suis carrément passée à la cafetière à piston : plus de filtres, un gain de place, un bon café, que du bonheur !

– J’ai trouvé comment utiliser les filtres à café restant, en fabricant des sachets de thé ou tisane maison :

– J’ai remplacé les sacs congélation par des boites réutilisables, et le film étirable par des couvercles également réutilisables:

– J’ai remplacé mes nettoyants lunettes et déo chaussures par des versions fait maison, moins toxiques et couteuses; idem pour le déo wc.

– Je fabrique mes propres produits nettoyants: lingettes lavables imprégnées, nettoyant wc, pastilles lave-vaisselle, lessive

Dans la salle de bain

– J’ai remplacé les brosses à dent en plastique de toute la famille par des brosses en bambou, entièrement compostables ou recyclables ;
– Je n’utilise maintenant plus que le déodorant que je fabrique moi-même ;
– Je n’ai utilisé que des cotons à démaquiller lavable; idem pour les serviettes hygiéniques ;
– Je composte maintenant mes cotons-tiges ;
– J’utilise mon shampoing sec pour espacer mes shampoings ;
– J’utilise le plus possible de savons et de shampoings solides pour réduire les déchets.

Et aussi…

– J’ai parrainé une ruche pour tenter d’enrayer la disparition des abeilles, via le site Un toit pour les abeilles ;
– J’ai fabriqué une table basse avec une étagère de récup ! Ma création préférée 😉

Table basse à partir d’une étagère de récup

– Pour Noël, j’ai emballé tous mes cadeaux uniquement dans des sacs en tissus, ou bien avec du papier journal, ou du papier craft recyclable. Fini le papier cadeau scintillant cher et non recyclable ! En plus, ça fait une activité sympa de le décorer soi-même :


– Je tente d’acheter le plus possible des aliments en vrac, comme par exemple les biscuits.

Tous ces changements ont un impact visible, outre la satisfaction de fabriquer soi-même et de protéger l’environnement : nous avons consommé très peu d’eau cette année, et la poubelle se rempli vraiment moins vite !

Pour l’année prochaine, j’espère continuer sur cette voie : dans les projets, il y a un hôtel à insecte, et des abreuvoirs pour les oiseaux et insectes.

One comment

  1. MF says:

    Quel courage ! Bravo. Il manque le composteur.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *