DIY Le déo DIY, sans mouiller sa chemise

Je viens de m’apercevoir que je n’avais jamais fait de post sur mon produit cosmétique DIY le plus efficace, mon déo ! Il me fallait vite réparer cet oubli. Donc, c’est parti un petit billet de fin d’année sur le sujet !
Il faut savoir que le déo est un des premiers produits cosmétiques que j’ai tenté en DIY. Les raisons sont multiples : les dangers de tous les perturbateurs endocriniens / cancérigènes potentiels contenus dans les déos du commerce ; leur efficacité plus que moyenne la plupart du temps ; leur prix. J’étais donc plus que motivée pour trouver une alternative.

Comme vous le savez sans doute, la transpiration est un phénomène naturel pour réguler la température du corps. Les mauvaises odeurs qui y sont liées sont dues à la présence de bactéries à la surface de la peau ; sans ces bactéries, pas de mauvaises odeur, même si on est trempés !

Il existe plusieurs produits relativement naturels pour contrer ces bactéries : le bicarbonate de soude, ou l’huile de coco, par exemple, sont efficaces car antibactériens. Mais le bicarbonate est très basique, et une utilisation prolongée peut donc provoquer un déséquilibre de la peau, qui va se manifester par des rougeurs et brulures. Pour avoir testé pendant quelques jours, si je n’ai constaté aucune mauvaise odeur, mes aisselles commençaient sérieusement à chauffer et à rougir ; j’ai donc recherché une formule un peu plus douce.

J’ai tout d’abord commandé le kit “Déodorant Maison 100% naturel” chez MyCosmetik.


La recette, que vous trouverez dans le lien, est facile à réaliser ; le déodorant sent bon, et est très efficace. On obtient un joli déo crème:

Le bémol est que la recette contient de l’huile essentielle de Palmarosa qui, bien qu’efficace contre la transpiration, est un peu irritante, du moins pour ma peau. Je me suis donc orientée vers une autre recette, celle du “Déodorant stick naturel Orange & Coco” de chez Aroma Zone.

Cette recette également facile à réaliser, propose d’utiliser un stick fourni sur le site:


Je ne sais pas si j’ai raté une étape, mais à peine le stick ouvert, le déo était déjà cassé en deux ; j’ai donc fini le stick, puis, pour les fournées suivantes, j’ai réutilisé le joli pot en verre que vous avez vu sur la deuxième photo. En effet, depuis avril, je n’ai pas utilisé d’autre déo que celui-ci. Car cette recette est tout bonnement parfaite ! Simple (5 ingrédients), elle ne nécessite pas de matériel, et la préparation dure 10 minutes environ. Et un pot de 50ml me dure environ 3 mois ! Sachant que le prix de revient est d’environ 1.60€ le pot, je pense qu’on peut dire que c’est imbattable…

Sans Palmarosa, cette version ne m’irrite pas du tout, et l’efficacité est vraiment au rendez-vous. Cela ne bloque pas la transpiration, mais est redoutablement efficace contre les mauvaises odeurs. J’ai même testé avec succès dans les trains de banlieue surchauffés cet été… Aucun déo du commerce que j’avais testé n’avait pu en dire autant. Bref, si vous n’avez pas encore sauté le pas, je vous invite vivement à le faire, vous ne le regretterez pas !

Comments are closed.