Livres Le Boucanier du Roi


★★★★☆
L’entre-deux-guerres, Tome 2
Raymond E. Feist

Plusieurs années ont passé depuis les événements relatés dans “Prince de Sang”. Le benjamin de la famille CoinDoin, le plus jeune fils d’Arutha, Nicholas, est maintenant un jeune homme qui doit, comme ses frères, se préparer à ses futures responsabilités de souverain. Toujours complexé et handicapé par son pied déformé, c’est un adolescent assez réservé. Son père décide donc de l’envoyer à Crydee, chez son Oncle Martin, pour qu’il y soit formé. Martin décide d’en faire son écuyer personnel, ce qui est un gros changement pour le prince. Mais celui-ci n’aura pas le temps de s’habituer à sa nouvelle vie de serviteur, car quelques jours à peine après son arrivée, Crydee est attaquée et littéralement rasée. La femme de Martin, Briana, est tuée, sa fille Margaret et sa suivante Abigael, dont sont amoureux Nicholas et son cousin Marcus, sont enlevées. Accompagnés d’Amos l’ex-pirate, de Nakor le magicien facétieux, du mercenaire Ghuda et de Calis, le demi-elfe fils de Thomas et d’Aglaranna, Nicholas et Marcus vont se lancer à la poursuite des ravisseurs des deux jeunes filles. Cette aventure les mènera sur un autre continent, de l’autre côté de la Mer sans Fin ; et il s’avérera que, de nouveau, les hommes serpents Panthatians sont derrière cette attaque, et qu’ils cherchent de nouveau à semer le chaos dans le royaume pour s’emparer de la pierre de Vie. Ce tome ressemble beaucoup au précédent dans sa construction : on suit un jeune prince, qui n’a pas confiance en lui, pas conscience des responsabilités qui sont les siennes, dans un parcours initiatique semé d’embuches, qui l’amènera à devenir un homme. Mais c’est toujours aussi agréable à lire. Les scènes d’actions sont bien ficelées, les personnages et personnages secondaires sont toujours attachants. Et les nombreux rebondissements nous tiennent en haleine, même si on se doute bien que tout cela finira par un happy end.

Comments are closed.